Star Citizen alpha 3.1 – Nos premières impressions sur le PTU

Star Citizen alpha 3.1 – Un patch à la hauteur de nos espérances ?

La mise à jour Star Citizen alpha 3.1 vient d’être rendue disponible le serveur PTU pour la première vague d’invitations. Cloud Imperium Games a pris les bonnes résolutions pour 2018 en tenant ses engagements, à sa voir la sortie d’un patch par trimestre.

Cela ne signifie pas qu’il y aura à chaque patch tout le contenu qui était prévue au préalable, mais ça permet déjà d’éviter les trop longues périodes d’attente entre deux mises à niveau du jeu.

En ce qui concerne la première mise à jour importante de l’année – l’alpha 3.1 – les choses se présentent plutôt bien puisque tout ce qui était en prévision semble rentrer dans les délais.

Voyons voir maintenant d’un peu plus près le contenu de ce Star Citizen alpha 3.1… Attention,

 

Les performances d’abord !

Côté chargement, c’est au moins tout aussi rapide. Nous avons effectué le test uniquement sur deux machines dotées d’un SSD où est installé le jeu et il faudrait voir avec des HDD ce que cela donne, mais à priori on reste minimum sur le même taux de transfert des informations.

Mais les premières impressions positives et non des moindres concernent les performances du jeu, à savoir le framerate du jeu. A combien se situent les FPS de la mise à jour Star Citizen alpha 3.1 ?

C’est la question la plus importante à ce jour et c’est celle que beaucoup de monde attend avec impatience.

Nous n’allons pas faire durer plus le suspens, le jeu est fluide !

Que ce soit sur l’un ou l’autre PC respectivement équipés d’un i5 d’il y a un peu plus de 5 ans et d’un i7 assez récent, Star Citizen alpha 3.1 tourne vraiment bien. Nous ne sommes pas descendu une seule fois au-dessous des 30 FPS et ça, c’était le grand minimum.

Est-ce un coup de chance niveau serveur sur chacune de nos 3 ou 4 sessions de jeu ? Il est encore trop tôt pour juger, mais à priori on a vraiment effectué un bond important dans les FPS. Preuve encore du côté hardware où l’on voit carrément que Star Citizen consomme beaucoup moins de ressources en RAM et en CPU que sur la 3.0. Les PC chauffent moins également, un bonheur !

Petite précision : Sur les deux machines le jeu tourne avec les graphismes à fond sans aucun problème, y compris avec une modeste GTX 970 de NVidia.

 

Beaucoup plus de FPS, mais un peu plus de lag aussi

Si les FPS sont pour l’instant carrément convaincants (pour de premiers essais, les jours qui viennent devraient on on l’espère confirmer cela), nous avons toutefois noté un peu de lag qu’il n’y avait pas en 3.0; du moins pas autant que ça.

Cela n’empêche pas de joueur, mais c’est plutôt désagréable par moment. Limite on préfère lorsque le jeu rame, car au moins on sait où l’on s’arrête (par exemple devant un interrupteur). Avec le lag, c’est assez fréquent de voir son curseur glisser dans un menu ou bien de louper un virage dans un escalier. On espère vraiment que ce problème restera temporaire et qu’une fois la mise à jour Star Citizen alpha 3.1 déployée sur le live on puisse profiter du jeu sans que cela ne rame ou lag.

Erreurs de connexions et crashs

Il y en a toujours autant, surtout en début de phase test sur le PTU, que ce soit des crashs au niveau du client ou du serveur. L’erreur la plus récalcitrante étant celle de déconnexion 30000.

Pour le moment il est difficile de réaliser plus de quelques minutes de gameplay, généralement le jeu plante au bout d’une ou deux minutes quand il ne se fige pas pendant le chargement. Si on a du bol, on peut jouer/tester un peu plus longtemps.

En attendant mieux, on signale tout ce qui ne va pas aux devs et on attend patiemment (ou impatiemment) une version plus stable. Le but est d’obtenir une version live au plus vite, proposant à tous les joueurs la meilleure expérience possible.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, une mise à niveau du patch vient de tomber. Elle pèse environ 500 MO, on éditera l’article si cela est significatif.

 

Le contenu de la mise à jour Star Citizen alpha 3.1

Il n’est pas encore complet, il manque les vaisseaux Terrapin et Reclaimer (ils ne sauraient trop tarder). A part ces deux là, on retrouve quasiment tout ce qui était prévu dans la roadmap et les améliorations sont vraiment perceptibles, comme les trois lunes de Crusader qui ont été embellies.

 

Un MobiGlas enfin lisible

L’amélioration la plus importante est certainement celle du MobiGlas. Beaucoup plus lisible et ergonomique et surtout, fini cette @$!!#@^! de lumière aveuglante qui vous empêche de lire votre gestionnaire.  Ca parait rien comme ça, mais que c’est appréciable ! D’autant plus que les menus sont désormais plus clairs, il y a des couleurs pour renforcer l’information importante, l’interface utilisateur est vraiment mieux pensée pour cette seconde itération.

 

 

La création des personnages

Simple et minimaliste, il ne s’agit que de la première itération rappelons-le, la personnalisation de vos avatars fait le job. On peut déjà choisir entre quelques visages, coupes de cheveux et autres caractéristiques physiques et cela est beaucoup plus sympa et immersif d’avoir enfin un jeu où tout le monde ne se ressemble pas comme des clones.

Il ne manque plus que les personnages féminins et la boucle est bouclée, sachant qu’en plus le système de création des personnages va encore s’améliorer à plusieurs reprises, au fil des patchs à venir.

 

 

Plusieurs petites améliorations et retouches fortes appréciables, on remarquera également le contenu additionnel qui a vraiment de la classe. Même le hangar Revel & York a changé, il a repris ses couleurs plus sobres, le rendant à nouveau plus élégant sans ces grosses touches d’orange (couleur dont CIG doit être vraiment fan)… De bons ajouts dans ce patch.

Et même si l’on a pas encore pu tester le Reclaimer ni le Terrapin, le vaisseau MISC Razor est vraiment chouette, on dirait une F1 du futur… Le Raven est également en test ! Ce dernier est absolument magnifique, même si l’on se doute bien qu’il ne se trouve pas en essai gratuit complètement par hasard.

Mais le coup de coeur de la rédaction dans le contenu de ce patch est clairement un véhicule terrestre.

 

Le Tumbril Cyclone, un buggy totalement badass !

Celui-ci on le sentait venir, on ne s’y était pas trompé, le tout-terrain Cyclone est complètement badass – une vraie réussite !

Il s’agit, et nous sommes unanimes là-dessus, de notre véhicule terrestre préféré. Le Cyclone est rapide, très réactif, ultra maniable, il impose également niveau robustesse (contrairement au rover URSA qui pour le moment tombe en rade au moindre petit coup contre un rocher). Son seul défaut ? Comme chaque véhicule terrestre ou volant du jeu, ses phares éclairent que dalle. Pas de panique, les développeurs vont bientôt corriger ça.

Et dire qu’il ne s’agit que de la version de base du buggy de Tumbril, on a hâte de découvrir ses variantes et plus particulièrement de sa version racer, parce que déjà là il va vite, mais avec son turbo ça nous promet des courses palpitantes sur les lunes de Crusader !

 

Conclusion des tests de la 3.1 sur le PTU

On va faire court, car à ce stade d’avancement sur le PTU, nos constatations sont anecdotiques, mais c’est justement parce que nous sommes sur le PTU que nous sommes agréablement surpris par cette 3.1.

On en tirera les conclusions définitives lorsque le patch sera sur le serveur live, d’ici une petite poignée de jours, mais cela s’annonce plutôt prometteur.

 

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *