Anvil vulcan Terrapin vaisseaux à venir

Around the Verse – Le bonjour Vulcain

Dans l’épisode de cette semaine, le Ship Shape de février nous donne un aperçu du puissant pathfinder d’Anvil Aerospace, le vaisseau Terrapin, et dévoile le premier concept de vaisseau de l’année 2018.

Pour présenter cet ATV, on retrouve Sandi Gardiner aux côtés de Chris Roberts, dans le studio de CIG Los Angeles.

Jared Huckaby, que l’on voit décidément de tous les côtés ces derniers temps (Calling All Devs, ATV et RTV) nous présente un aperçu de l’organigramme en cours concernant la création des vaisseaux. Le chantier naval progresse et de nombreux vaisseaux sont proches de la sortie sur le live ou en phase Grey Box, donc dans un état de développement relativement avancé.

2018 sera donc une fois de plus une année particulièrement riche en nouveaux vaisseaux, reworks et nouveaux concepts, ce qui n’est pas pour nous déplaire, car comme le rappelle le Chairman, Star Citizen est avant tout un jeu de vaisseaux spatiaux. Même si effectivement ses ambitions ont été considérablement vu à la hausse, notamment grâce aux dons conséquents des citoyens des étoiles, toujours plus nombreux. Star Citizen est destiné à être un triple AAA d’une incroyable richesse, regroupant plusieurs types et styles de jeux vidéo en un seul, un peu à la manière d’un GTA… En mieux, s’il réussi son pari, ce dont nous ne doutons pas un seul instant.

A ce jour, Jared explique qu’ils ont déjà sorti plus de 114 vaisseaux et véhicules (variantes comprises) ce qui est tout bonnement considérable ! Cela couvre un large éventail de rôles comme par exemple le combat, l’exploration, le transport, le soutien etc..

Sans compter les rôles à venir et qui vont apporter de nouvelles dimensions formidables au jeu, surtout dans l’univers persistant, comme le Crucible d’Anvil, ce garage de l’espace ou bien le Starfarer, qui est déjà en jeu, mais qui ne ravitaille pas encore. Lorsque cette fonction sera présente, elle permettra aux joueurs d’aller encore beaucoup plus loin qu’ils ne le pourraient avec leurs petits réservoirs de carburant équipant leurs vaisseaux.

Aegis Dynamics Vulcan, premier concept de vaisseaux pour 2018

On dit que le Terrapin fait mastoc, alors que dire de l’Aegis Vulcan ? Ce vaisseau est énorme et impose la puissance et la robustesse !

Il n’est pas taillé pour l’aérodynamisme, mais il va falloir songer à apporter du très gros calibre pour essayer de transpercer son armure très épaisse.

En fait le vaisseau Vulcan d’Aegis est une sorte de “couteau Suisse” de l’espace, un appareil multifonctions pouvant réapprovisionner, réarmer, réparer ou ravitailler. En clair, si votre style de jeu c’est soutien, alors il vous faut ce vaisseau !

Le Vulcan est clairement fait pour soutenir vos coéquipiers et ce en toutes circonstances. En revanche, étant considéré comme un vaisseau starter, sa polyvalence sera certainement limitée dans chaque domaine par rapport à un vaisseau carrément spécialisé pour un domaine particulier. En tout cas sur le papier il s’annonce particulièrement intéressant pour les joueurs préférant être utiles à leur escouade sans forcément faire du pew pew, un vaisseau de support.

Si vous avez des personnes qui sont à court de munition ou qui manquent de carburant, ou qui ont subit quelques dommages légers, ils peuvent s’adresser à un Vulcan comme ils pourront également si ils le souhaitent, faire intervenir un Starfarer, puis un Crucible puis… Bref, plusieurs fonctions que le Vulcan d’Aegis est capable de réaliser à lui tout seul de façon sommaire, mais néanmoins toujours très utile.

Pour la réparation, le Vulcan possède d’ailleurs 4 drones de maintenance. L’appareil est bien entendu équipé de quartiers d’équipage, situé sur une sorte de mezzanine accessible depuis un petit ascenseur, avec tout ce dont on trouve dans un vaisseau de ce type, des lits, une table à manger, des sanitaires etc.. Un confort basique, mais qui fera le job.

L’équipage peut être composé de 5 personnes, avec des postes de pilotages bien entendu, mais également de contrôles des armes ou des drones par exemple.

Comme vous pouvez le constater dans l’image ci-dessous, l’entrée du vaisseau se fait par l’arrière. Vous avez même la possibilité de stocker quelques cargaisons avec probablement 12 unités de cargaison, en tout cas à l’heure actuelle. Ce qui semble peu pour un vaisseau de cette taille, mais en même temps il n’est pas fait pour livrer du fret, donc au final ce n’est pas si mal que ça pour transporter par exemples des armes ou des provisions, surtout pour les longs voyages.

Le vaisseau Aegis Vulcan sera normalement mis en vente à partir du 22 février (on parle de vente, mais n’oubliez pas qu’il s’agit de dons destinés à aider au financement du jeu; ce vaisseau comme tous les autres pourront s’obtenir in game avec les crédits du jeu).

On revient ensuite auprès de Jared Huckaby qui nous montre l’état d’avancement de plusieurs vaisseaux, dont le Hurricane d’Anvil qui est en phase Grey box.

Le rework du Mustang avance bien aussi puisqu’il en est au stade greybox également.

D’autres vaisseaux sont en bonne voie également, comme l’Avenger (refonte), notamment son compartiment EMP que l’on aperçoit dans la vidéo de l’ATV du jour ou le Hammerhead. Puis on l’a vu ce lundi dans le Calling All Devs, le Reclaimer qui est proche de la sortie et sur lequel Matthew Intrieri travaille sur le système de train d’atterrissage.

L’équipe audio bosse quant à elle sur les SFX du MISC Razor et du véhicule terrestre Cyclone de Tumbril, que nous retrouverons également lors du déploiement du patch Star Citizen Alpha 3.1, normalement d’ici fin mars 2018.

Vaisseau Terrapin, le puissant pathfinder d’Anvil !

On le nomme pathfinder, très certainement en raison de son rôle dans le jeu, assez orienté “chercheur de chemins”. En même temps on ne peut s’empêcher de penser à la très prestigieuse unité de commandos d’élite britannique des Pathfinders de la Royale Air Force, dont le rôle correspond assez bien à la définition anglaise. Les Pathfinders sont même considérés comme étant encore un cran au-dessus des forces spéciales SAS de Sa Majesté. C’est dire le level ! Ces hommes surarmés et surentraînés sont envoyés derrière les lignes ennemis, là où personne n’ose mettre les pieds afin d’y accomplir des missions que personne ne fait… Un peu comme le Terrapin d’Anvil.

Ce vaisseau a été conçu pour l’exploration lointaine, le renseignement et le support tactique.

C’est par ailleurs le studio de CIG Los Angeles qui travaille actuellement sur le Terrapin d’Anvil. Parfois on se demande comment un engin spatial aussi mastoc peut voler, même si effectivement, dans l’espace il n’y a pas les mêmes contraintes qu’en condition atmosphérique. Mais rassurez-vous, cette énorme brique vole et vole même plutôt bien (voir la vidéo de l’ATV du jour).

Le Terrapin est un vaisseau tortue qui peut vous transporter loin, très loin et vous faire traverser plusieurs dangers, tout en vous ramenant sain et sauf. Pour vous aider dans cette tâche, il est doté d’une armure lourde, ainsi que d’un scanner (obligatoire pour les vaisseaux d’exploration).

Concernant le combat spatial, l’analogie avec les Pathfinders s’arrête au renseignement et à l’exploration, surtout derrière les lignes ennemis, ce qui est déjà pas mal. En revanche, contrairement à l’unité d’élite top secrète britannique, ce vaisseau n’est pas vraiment taillé pour le combat. Ceci étant, il sait encaisser les coups, suffisamment en tout cas pour vous permettre d’évacuer en zone sûre.

L’intérieur du vaisseau est tout aussi magnifique que l’extérieur et vous aurez accès à plusieurs panneaux et box de contrôles/maintenance.

Le travail des développeurs sur les dégâts du Terrapin est absolument remarquable !

Item 2.0 subit lui aussi des améliorations, il proposera un gameplay beaucoup plus riche encore et surtout plus précis et moins confus que la première itération actuelle.

Ainsi vous aurez par exemple accès à plusieurs composants du vaisseaux ou encore, à la possibilité d’allumer ou d’éteindre les lumières sans forcément devoir allumer ou éteindre le système général du vaisseau. Oui oui, avec un simple interrupteur !

Le Terrapin sera livré pour la mise à jour Star Citizen Alpha 3.1.

Conclusion de l’ATV

Sandi Gardiner et Chris Roberts remercient comme à leur habitude, l’ensemble des backers, des soutiens et des abonnés sans qui ce formidable jeu Star Citizen ne pourrait pas exister. Ils vous donnent rendez-vous très bientôt… Autour de l’univers !

 

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *